« Mujeres sabias en la historiografía alfonsí. La infanta Medea »

Irene Salvo Garcia

Research output: Chapter in Book/Report/Conference proceedingBook chapterResearchpeer-review

Abstract

Les femmes savantes païennes sont les protagonistes de nombreux chapitres de
la Générale estoire, parmi lesquelles on peut citer les reines et déesses, comme Sémiramis, Niobe et Junon, ou les magiciennes et sorcières, comme Diane, Circée ou Médée. Cette dernière est l ’une des figures féminines les plus présentes dans l ’œuvre ; elle y reçoit un traitement différent de celui que l ’on peut lire dans les sources latines. L’analyse des chapitres consacrés à Médée permet de comprendre non seulement la conception du savoir féminin du roi Alphonse X, mais aussi de percevoir la place qu’occupent la magie et sa pratique dans la construction du récit.
Original languageSpanish
Title of host publicationHistoires, femmes, pouvoirs. Péninsule Ibérique (IXe-XVe siècle) : Mélanges offerts au Professeur Georges Martin
EditorsJean-Pierre Jardin, Patricia Rochwert-Zuili, Hélène Thieulin-Pardo
Place of PublicationParis
PublisherClassiques Garnier
Publication dateNov 2018
Pages339-365
ISBN (Print)978-2-406-08153-1
DOIs
Publication statusPublished - Nov 2018
SeriesRencontres
Volume368

Cite this

Garcia, I. S. (2018). « Mujeres sabias en la historiografía alfonsí. La infanta Medea ». In J-P. Jardin, P. Rochwert-Zuili, & H. Thieulin-Pardo (Eds.), Histoires, femmes, pouvoirs. Péninsule Ibérique (IXe-XVe siècle): Mélanges offerts au Professeur Georges Martin (pp. 339-365). Classiques Garnier. Rencontres, Vol.. 368 https://doi.org/10.15122/isbn.978-2-406-08155-5.p.0339